Recherche rapide

Gisèle Trahan-Bergeron

Gisèle Trahan-Bergeron

Date de décès : 27 décembre 2018

TRAHAN-BERGERON, GISÈLE
1931-2018

Au CHRTR, pavillon Sainte-Marie, le 27 décembre 2018, est décédée à l’âge de 87 ans et 9 mois, Mme Gisèle Bergeron, épouse de feu Guy Trahan, demeurant à Louiseville, autrefois de Yamachiche.

La famille a accueilli parents et ami(e)s à la Maison funéraire St-Louis, 160, rue de Carufel, Yamachiche. Heures d’accueil: vendredi 4 janvier 2019 de 19h à 21h ; samedi 5 janvier 2019, jour des funérailles, à partir de 9h30. Les funérailles ont eu lieu le samedi 5 janvier 2019 à 11h en l’église de Yamachiche. L’inhumation aura lieu au cimetière de Yamachiche.

La défunte laisse dans le deuil : ses enfants: Ginette, Isabelle (Jean Desjardins), Louise (Jean-Marc Thomassin), Céline et Luce (Dave Horth); ses petits-enfants: Mélissa Desjardins « sa filleule », Janika Desjardins, Jordan Desjardins, Marilou Thomassin, Émilie Thomassin-Lacroix, Léo Horth et Sandrine Horth; sa soeur Parise Bergeron; ses belles-soeurs et beauxfrères : Lucette Trahan (feu Roger Bergeron), Lise Trahan (feu Raymond Lacroix), Marie-Paule Trahan (Constant Dubois), Mariette Trahan (Marcel Trépanier), Rachelle Bourgeault (feu Renaud Trahan), Lise Hammond (feu Jean Trahan); l’ont précédée : sa soeur feu Cécile
Bergeron (feu O’Brien Trahan) et ses belles-soeurs et beaux-frères feu Marthe Trahan (feu Georges-Émile Houle), feu Gaston Trahan (feu Yvette Dumont),feu Yvon Trahan (feu Marie Paulin); ainsi que plusieurs neveux,
nièces, cousins, cousines, autres parents et ami(e)s.

Toute marque de sympathie peut se traduire par un don
à la fondation de votre choix.

Maisons funéraires St-Louis
Renseignements : (819) 296-3962
Télécopieur : (819) 228-3345
Courriel : condoleances@maisonstlouis.ca
Site internet : www.maisonstlouis.ca
Entreprise affiliée à la Corporation des thanatologues du Québec

 
Offrez des fleurs
Faites un don

ANNONCE PUBLIéE DANS

Rendre Hommage

Recherche rapide

Soumettre un avis

Créer un site Web

Créer un mémorial virtuel