Recherche rapide

Luce Larrivée

Luce Larrivée

Date de naissance : 3 avril 1932

À l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska, le 28 mars 2016, est décédée à l’âge de 83 ans et 11 mois, Madame Luce Larrivée, épouse de feu Armand Bourget et amie de Benoit Landry, domiciliée à Princeville.

Les funérailles auront lieu le samedi 2 avril 2016 à 11h00 à l’église Sainte-Victoire de Victoriaville.

La famille recevra les sympathies vendredi de 14 h à 16h30 et en soirée de 19h00 à 22h00 et samedi, journée des funérailles, à partir de 9h00 au Salon funéraire Louis Bergeron, situé au 620, boulevard Bois-Francs Sud, Victoriaville, G6P 5X2.

Madame Luce Larrivée laisse dans le deuil,

son fils Serge Bourget époux de Martine Girard de Victoriaville,

ses petits-enfants :
Marylie et Sarah-Maude,
son ami Benoit Landry,
les enfants de son ami :
Chantal Landry conjointe de Régis Topping de Garthby,
Martin Landry conjoint de Sophie Côté de Victoriaville

ses petits-enfants de la famille Landry :
Sabrina, Maude et Catherine (Steeve), Cindy

Elle était la sœur de :
Linda Larrivée,
Jean-Guy Larrivée époux de Jeannine Talbot,
feu Henri-Paul Larrivée époux de Réjeanne Larrivée,
feu Jules Larrivée,
Fernande Larrivée conjointe de Richard Lafrance,
ses belles-soeurs :
Yolande Bourget épouse de feu Marcel Dubois,
Juliette Proulx épouse de feu Oscar Bourget.

Madame Luce Larrivée laisse également dans le deuil, ses neveux et nièces, ainsi que plusieurs autres parents et amis.

Pour souligner votre sympathie, la famille apprécierait des dons pour la Fondation Hôtel-Dieu d’Arthabaska. Les formulaires sont disponibles au bureau ou sur le site internet du salon funéraire.
La famille remercie le personnel des soins intensifs de L’Hôtel-Dieu d’Arthabaska ainsi que tous les parents et amis de leur sympathie manifestée depuis le décès de Madame Luce Larrivée.

 

Maison(s) funéraire(s)

Offrez des fleurs
Faites un don

ANNONCE PUBLIéE DANS

Rendre Hommage

Écrire un hommage

comments powered by Disqus

Recherche rapide

Soumettre un avis

Créer un site Web

Créer un mémorial virtuel